Une lycéenne renvoyée sur fond de conflit avec le directeur du lycée : Quand la « victime » n’a que sa parole à faire valoir

Une lycéenne renvoyée sur fond de conflit avec le directeur du lycée : Quand la « victime » n’a que sa parole à faire valoir

1er juin 2021 - par La Presse de Tunisie 

Dans ce genre d’affaire, ce sont les paroles des élèves contre celles des responsables. Hormis le soutien de la société civile et de leurs parents, ces adolescents sont malheureusement livrés à eux-mêmes en l’absence de toute assistance légale garantissant leur droit.

Lire l'article sur La Presse (Tunisie)