Une ONG accuse des négociants suisses d’abreuver l’Afrique de fuel toxique

Une ONG accuse des négociants suisses d’abreuver l’Afrique de fuel toxique

17 septembre 2016 - par La Tribune de Genève 

Public Eye, l’ONG (organisation non gouvernementale) longtemps appelée Déclaration de Berne, dévoilait hier les conclusions d’une enquête sur le rôle de certains négociants suisses dans la production et l’écoulement de carburant toxique (mais respectant les normes locales) dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Des pratiques jugées illégitimes par l’ONG suisse, puisqu’elles contribuent justement à augmenter la pollution de l’air dans de nombreuses villes africaines.

Lire l'article sur La Tribune de Genève (Suisse)