Violences en Haïti : « Je suis révolté »

Violences en Haïti : « Je suis révolté »

15 février 2019 - par La Presse (Montréal) 

Particulièrement vulnérables face au chômage et à l’exclusion sociale, les jeunes sont majoritaires à monter en première ligne de ces mouvements de protestation qui paralysent Haïti depuis une semaine. Étudiants, professionnels, chômeurs... ils entendent profiter de ce vent de changement pour faire entendre leurs revendications. Témoignages.

Lire l'article sur La Presse (Canada / Québec)