MALI - Promouvoir la cohésion nationale

MALI - Promouvoir la cohésion nationale

à travers les langues maternelles
26 février 2017

Le 21 février est la journée internationale des langues maternelles. Au Mali il y en a une douzaine, en plus desquelles il faut compter une langue officielle, le français. Les langues maternelles sont généralement peu écrites, elles sont réservées à une utilisation orale et familiale. Ce qui fait qu’au Mali on parle généralement en langues nationales, bambara (52% de la population), fulfuldé, dogon, sonray, soninké, tamasheq… mais on écrit en français (parlé par 17% de la population).

Lire l'article sur Le mondoblog de Georges Attino (Mali)