Carnets Vanteaux en chanson 2/2

Carnets Vanteaux en chanson 2/2

23 février 2021 - par Nelly Favreau 
Eddy de Pretto - © Page FB de l'artiste
Eddy de Pretto
© Page FB de l’artiste

La page Carnets Vanteaux continue en chanson

Chaque semaine, les étudiants de FABLI écriront une microfiction inspirée d’une consigne différente, réécriture d’un texte, écriture à partir, d’un tableau, d’une chanson...

Milena Makarius (FABLI)


Consigne

Réécriture de la chanson d’Eddy de Pretto, KID dont voici le texte :

Tu seras viril mon kid, je n’veux voir aucune larme glisser
Sur cette gueule héroïque et ce corps tout sculpté
Pour atteindre des sommets fantastiques que seule une rêverie pourrait surpasser
Tu seras viril mon kid, je n’veux voir aucune once féminine
Ni des airs, ni des gestes qui veulent dire
Et Dieu sait, si ce sont tout de même les pires à venir
Te castrer pour quelques vocalises
Tu seras viril mon kid, loin de toi ces finesses tactiques
De ces femmes origines qui féminisent, groguisent
Sous prétexte d’être le messie fidèle de ce fier modèle archaïque
Tu seras viril mon kid, tu tiendras dans tes mains l’héritage iconique d’Apollon
Et comme tous les garçons, tu courras de ballons en champion
Et deviendras mon petit héros historique
Virilité abusive
Virilité abusive
Tu seras viril mon kid, je veux voir ton teint pâle se noircir
De bagarres et forger ton mental
Pour qu’aucune de ces dames te dirigent vers de contrées roses
Néfastes pour de glorieux gaillards
Tu seras viril mon kid, tu hisseras ta puissance masculine
Pour contrer cette essence sensible que ta mère
Nous balance en famille, elle fatigue ton invulnérable Achille
Tu seras viril mon kid, tu compteras tes billets d’abondance
Qui fleurissent sous tes pieds, que tu ne croiseras jamais
Tu cracheras sans manière en tous sens
Défileras fier et dopé de chair, de nerf protéiné
Tu seras viril mon kid, tu brilleras par ta force physique
Ton allure dominante, ta posture de caïd
Et ton sexe triomphant pour mépriser les faibles
Tu jouiras de ta rude étincelle
Virilité abusive
Virilité abusive
Virilité abusive
Virilité abusive
Mais moi, mais moi, je joue avec les filles
Et moi, et moi, je ne prône pas mon chibre
Mais moi, mais moi j’accélérerai tes rides
Pour que tes propos cessent et disparaissent
Et moi, et moi, je joue avec les filles
Et moi, et moi, je ne prône pas mon chibre
Et moi, et moi j’accélérerai tes rides
Pour que tes propos cessent et disparaissent


Sweet Melody

Tu seras docile jeune fille, tu les laisseras festoyer sur ton corps décharné et tes restes apprêtés. Tu tairas ta douleur, tes malheurs et la peine, tu crieras en silence dans le sombre.

Tu seras gentille jeune fille, tu chanteras les mercis, accueillera les pardons. Tu feras naître les démons, criant et arrachant ton esprit, tu les nourriras par la haine et la perte.

Tu seras docile jeune fille, tu plongeras en Enfer, tu rejoindras les égouts, tu déchireras ta peau. De tes ongles tu ôteras cette apparence exécrable.

Tu seras gentille jeune fille, tu baisseras les yeux, fera taire ta voix et te laissera guider. Tu marcheras vers le bûcher, attendant ton jugement, sans clémence aucune, ils riront.

Tu seras docile jeune fille, tu cacheras tes blessures. Tu frotteras les plaies pour tout nettoyer, tu cracheras dans ton sang pour tout y mêler.

Tu seras gentille jeune fille, tu vivras pour les pleurs. Tu laisseras couler le sel, tu goûteras tes larmes par habitude, tu rougiras par la honte.

Tu seras docile jeune fille, tu aimeras un bellâtre bien fait n’attendant que le corps féminin pour s’épancher. Tu apprécieras les mâles dominants, les jaloux qui possèdent.

Tu seras gentille jeune fille, tu partiras dans la paix, dans un calme olympien qui ne troublera rien. Tu mettras fin à ta vie pitoyable, tu iras pourrir avec les abandonnés.

Tu seras docile jeune fille, tu finiras par aimer l’anxiété, la dépression où tu as plongée. Elles seront tes amies, tes amours et ta vie.