Carnets Vanteaux - Monstrueux

Carnets Vanteaux - Monstrueux

7 juin 2022 - par Lucille Lorieux 
 - © Frédéric Pajak
© Frédéric Pajak

Consigne : écrire à partir du dessin de Frédéric Pajak, « Ils ont vu cela ! »
(Les Cahiers Dessinés)

Les Carnets Vanteaux avec l’atelier Microfictions
animé par Milena Mikhaïlova Makarius

La rumeur courut dans toutes les rues tortueuses du village. Je l’ai entendu de la bouche de Madame Francine qui faisait la queue avec nous à la boulangerie.
– C’est notre bon Jacques qui l’a vu le premier. Il paraît qu’il est arrivé alors que le jour n’était pas encore levé, dans le noir, sorti de nul part. Béatrice m’a dit qu’il était très grand, à peu près de cette taille, dit-elle en élevant sa main, peut-être plus. Ses yeux luisaient. Je crois qu’ils l’ont emmené chez le maire.
Sur la place du marché, les chuchotis reprenaient de plus belle.
– Une peau foncée, hideuse.
– Des iris rouges.
– Exactement !
– Qui brillent dans le noir.
Les enfants s’en donnaient à cœur joie, heureux que l’extraordinaire prenne place dans leur quotidien.
– Attention ! C’est un ogre qui va venir nous manger.
– Mais non, c’est un loup avec des crocs immenses qui croque nos bras et nos jambes pour nous empêcher de fuir.
– Ne dites pas n’importe quoi, mes chéris. Enfin, heureusement qu’ils l’ont enfermé, ce fou.
– On dit qu’il est arrivé des bois et qu’il y a toujours vécu.
– Il n’est pas comme nous
– Si c’est une menace, il faut l’éliminer.
– Venez les enfants. On rentre à la maison. On y sera plus en sécurité. Qui sait ce qu’un monstre comme lui pourrait nous faire ?
À midi, presque toutes les maisons étaient verrouillées de l’intérieur, la clef tournée deux fois dans la serrure. Derrière les volets clos, les plus courageux glissaient un œil entre les fentes et, au moindre signe de mouvement, se reculaient contre le mur ou rejoignaient le reste de la famille sous la table. Les derniers retardataires prévenaient ceux qui ne savaient pas encore la nouvelle qu’il ne fallait sortir sous aucun prétexte. Un malheur avait frappé à la porte du village et apportait sa malédiction avec lui.
Armée de curiosité, je sortis dehors au péril de ma bêtise. Il se tenait sur la place du village, grand effectivement, vêtu de guenilles et de cicatrices, le regard plus inquiété qu’inquiétant. Un fou, un ogre, une bête, un monstre, un démon, une menace. Ils ont vu cela !
J’ai vu un homme.