Comment les sociétés tolérantes se laissent porter par la haine

Comment les sociétés tolérantes se laissent porter par la haine

23 avril 2019 - par The Conversation 

Cela fait presque dix ans que le film Le Ruban blanc du réalisateur autrichien Michael Haneke est sorti. L’action se déroule à l’été 1914 dans un petit village protestant du nord de l’Allemagne, au moment où une série d’événements violents et mystérieux, dont des actes de vandalisme, des incendies volontaires et des passages à tabac, vient troubler le calme qui y régnait.

Lire l'article sur The Conversation (International)