Fatou Diome : « La rengaine sur la colonisation et l’esclavage est devenue un fonds de commerce »

Fatou Diome : « La rengaine sur la colonisation et l’esclavage est devenue un fonds de commerce »

26 août 2019 - par Le Monde Afrique 

Fatou Diome écrit comme elle parle, avec fougue et sensibilité. Que ce soit dans ses romans ou dans ses prises de paroles publiques, l’auteure franco-sénégalaise use avec habileté de cette langue piquante qui frôle parfois la satire. Les œuvres de Fatou Diome offrent aussi une voix aux femmes, héroïnes du quotidien quand les maris migrent (Celles qui attendent, éd. Flammarion, 2010) ou disparaissent tragiquement, comme dans son nouveau roman, Les Veilleurs de Sangomar (éd. Albin Michel), en librairie le 22 août.

Lire l'article sur Le Monde Afrique (France)