FRANCOPHONIE - « Je suis la seule chef d’Etat à connaître la vulnérabilité du réfugié »

FRANCOPHONIE - « Je suis la seule chef d’Etat à connaître la vulnérabilité du réfugié »

Michaëlle Jean
4 septembre 2017 - par Le Monde

Je ne serais pas arrivée là si… Si je n’avais eu ce lien si fort, si viscéral, avec l’Afrique. J’y vois même quelque chose de matriciel. L’Afrique m’a faite, même si je suis née à des milliers de kilomètres de ses côtes. L’Afrique était en moi, avant même que je foule son sol. L’Afrique me coule, ou plutôt « me marche dans le sang », selon une expression créole. C’est l’intensité de ce lien qui m’a décidée à entrer en campagne pour devenir secrétaire générale de la francophonie en 2014, parce que je sais que l’avenir de la langue française est en Afrique.

Lire l'article sur Le Monde (France)