Ketakandriana Rafitoson : « Si les Malgaches sont misérables aujourd’hui, ce n’est pas la faute de la France »

Ketakandriana Rafitoson : « Si les Malgaches sont misérables aujourd’hui, ce n’est pas la faute de la France »

3 janvier 2023 - par Le Monde 

Alors que la liberté d’expression recule à Madagascar, Ketakandriana Rafitoson incarne le courage d’une nouvelle génération de militants engagés dans la lutte contre la corruption. Directrice du bureau local de l’ONG Transparency International depuis quatre ans, cette juriste de formation a auparavant participé à la création de Wake up Madagascar, un mouvement destiné à inciter la jeunesse à s’impliquer pour la défense des droits humains et de la démocratie.

Lire l'article sur Le Monde