L’enseignement en danger

L’enseignement en danger

réfugiés palestiniens
19 août 2018 - par L’Orient le Jour

Hoda Samra, porte-parole de l’agence onusienne au Liban, fait le point sur l’impact, pour les réfugiés dans le pays, de la réduction drastique du financement américain. En juillet dernier, l’Unrwa, qui emploie 20 000 personnes au Proche-Orient, annonçait le licenciement de 250 employés à Gaza et en Cisjordanie occupée. Et ce après la forte réduction de l’aide américaine qui a chuté de 360 millions de dollars en 2017 à seulement 60 millions pour l’année 2018.

Lire l'article sur L’Orient le Jour (Liban)