Les élèves immigrants sont plus motivés mais réussissent moins bien

Les élèves immigrants sont plus motivés mais réussissent moins bien

23 mars 2018 - par Le Devoir 

Les élèves immigrants de première ou de seconde génération sont généralement plus motivés à l’école que ceux qui sont nés dans le pays où ils étudient. Par contre, les élèves immigrants, particulièrement les immigrants de première génération, ont davantage de difficultés à l’école, et sont désavantagés dans d’autres domaines influençant leur bien-être. Ils ont en général un sentiment moins développé d’appartenance aux institutions scolaires, éprouvent moins de satisfaction face à leur vie, et sont plus anxieux au sujet de l’école.

Lire l'article sur Le Devoir (Québec)