Les plans d’Alstom sous haute surveillance

Les plans d’Alstom sous haute surveillance

19 février 2020 - par Le Devoir 

Des rumeurs persistantes, des entreprises discrètes, mais un résultat que tous attendaient : la vente de Bombardier Transport à Alstom n’a surpris personne lundi, mais tous se sont affairés à mesurer les conséquences. Si l’entente marque la sortie de Bombardier d’un secteur qui générait la moitié de ses ventes, elle place la Caisse de dépôt et placement au coeur du capital de la compagnie française, où son bloc de 18 % en fera l’actionnaire principal du deuxième acteur mondial dans le transport intégré.

Lire l'article sur Le Devoir (Québec)