« Much Loved » de Nabil Ayouch

« Much Loved » de Nabil Ayouch

une mise à nu qui provoque la haine
31 mai 2015 - par Le Monde Afrique

Contrairement à son titre, Much Loved, le dernier film du cinéaste marocain Nabil Ayouch présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, suscite, au Maroc, un véritable déchaînement de haine. La raison tient au sujet mis en scène : quatre prostituées filmées avec un réalisme cru, dans des hôtels, clubs et appartements dédiés au commerce de la chair.

Lire l'article sur Le Monde Afrique (France)