Vers un nouveau « printemps arabe » ?

Vers un nouveau « printemps arabe » ?

Neuf jours après l’Algérie, le Soudan vient à son tour de voir un président quitter la scène, forcé par des manifestations populaires. Pendant qu’un pays comme la Libye revient dans l’actualité, et qu’un président élu démocratiquement en Tunisie annonce qu’il ne se représentera pas, peut-on aujourd’hui parler d’un nouveau « printemps arabe » ?

Lire l'article sur Radio Canada (Radios Francophones Publiques)