« Les paradoxes d’une élection non démocratique »

« Les paradoxes d’une élection non démocratique »

témoignage
6 août 2018

Barthélémy Courmont, professeur à l’Université catholique de Lille et directeur de recherche à l’Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS), a été observateur au Cambodge lors des élections législatives du 29 juillet. Celles-ci ont vu la large victoire du premier ministre Hun Sen, au pouvoir depuis 33 ans.

Lire l'article sur La Croix (France)