HAITI - Rencontres des Musiques du Monde

HAITI - Rencontres des Musiques du Monde

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017 - Par Milo Milfort
25 juin 2017

Paul Beaubrun illumine les scènes des Rencontres des Musiques du Monde

C’est un Paul Beaubrun tout feu, tout flamme qui a illuminé les scènes de l’Institut Français d’Haïti (IFH) le mardi 20 juin 2017. L’artiste engagé qui chante en anglais, français et créole, a offert un groove unique, lors de cette prestation tenue dans le cadre de la 3e édition du festival Les Rencontres des Musiques du Monde.

À de nombreuses reprises, il a fait chanter sa guitare en plus de captiver un public homogène avec sa voix entrainante. Un public pouvant être évalué à plus d’une centaine de jeunes, vieux et enfants venant d’horizons divers qui ont investi la tonnelle de l’IFH pour déguster le haut niveau de culture musicale d’un artiste qui s’impose dans la musique haïtienne.

Fils des fondateurs de Boukman Eksperyans – très apprécié en Haïti —, établi à New York aux États-Unis depuis plusieurs années, les Haïtiennes et Haïtiens diraient qu’il a des doigts magiques, à force de pouvoir faire ce qu’il veut avec pour plaire aux yeux et aux oreilles.

Paul Beaubrun a commencé à créer un chemin où la musique, l’activisme et l’histoire se rencontrent, selon le catalogue du festival. Avec son « Roots /Blues », il associe son talent de guitariste et son ingéniosité musicale à son histoire culturelle et à la richesse de ses chants.

Beaubrun a joué dans les endroits les plus renommés avec les artistes les plus convoités. En 2015, il a sorti l’album intitulé Vilnerab et s’applique maintenant à élargir son public à travers le monde en attendant son prochain album inspiré du patrimoine créole haïtien.

Comme dit le dicton haïtien « Pitit tig, se tig », en français « Tel père, tel fils », il sut montrer qu’il peut faire beaucoup et même trop. Sur la scène, il se montre indomptable et fait vibrer tout le monde à travers des tubes très connus ou peu connus. Beaubrun a été le jeudi 22 juin à la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL) pour une prestation hors du commun.

Port-au-Prince et quelques villes de province accueillent du 16 au 24 juin, la 3e édition du festival international Les Rencontres des Musiques du Monde (RMM) à l’initiative de l’association Tamise en collaboration avec Caracoli. En plus de faire la promotion des musiques actuelles inspirées d’héritages traditionnels, ces rencontres culturelles enrichissantes cherchent à faciliter l’accès au marché mondial des musiques du monde et en particulier des musiques caribéennes.
Cet événement unique dans le monde musical de ce pays de la Caraïbe, réunit des artistes locaux, mais aussi de la Caraïbe (Ste Lucie), de l’Europe (Belgique, France), de l’Afrique (Sénégal, Côte d’Ivoire) et de l’Amérique du Nord (USA). Ateliers, rencontres, projections et concerts se succèdent durant 10 jours dans les différents lieux partenaires : FOKAL et l’Institut Français en Haïti. Cette édition est également l’occasion de célébrer les 20 ans de l’accord de coopération entre les gouvernements de Wallonie Bruxelles et de la République d’Haïti.

Photo du logo : Milo Milfort