La reconnaissance des crimes commis lors de colonisation est un « problème de génération »

La reconnaissance des crimes commis lors de colonisation est un « problème de génération »

19 février 2017 - par Le HuffPost

La reconnaissance ou pas des actes commis par la colonisation française est un "problème de génération", a affirmé jeudi l’historien français Benjamin Stora, soulignant qu’il y a un décalage entre la jeunesse française et une partie de la classe politique. "Les excuses, c’est une chose que les Américains ont faite sur le Vietnam, ce qui leur a permis de rouvrir une ambassade et de devenir le premier partenaire commercial du Vietnam. C’est un pragmatisme qui ne s’applique pas à la France", a expliqué l’historien dans une interview à Libération en réaction à la polémique provoquée par la qualification d’Emmanuel Macron de la colonisation française de "crime contre l’humanité".

Lire l'article sur Le Huffington Post (Maghreb)