Une « armée d’amour » face à l’horreur de la guerre

Une « armée d’amour » face à l’horreur de la guerre

22 octobre 2020 - par Le Courrier d’Erevan 

Dès les premiers jours de la guerre déclenchée par l’Azerbaïdjan au Haut-Karabagh, Sevana, musicienne et éducatrice au Nexus Center for the Arts à Erevan, a lancé un appel aux artistes, musiciens et bénévoles afin de proposer des ateliers de musique, d’arts plastiques, de danse aux enfants d’Artsakh réfugiés en Arménie. Les ateliers de musique de Sevana et Gor sont un exemple parmi nombre d’autres de cette solidarité, face à l’indifférence du monde et à la menace turco-azerbaïdjanaise.

Lire l'article sur Le Courrier d’Arménie