Valeria Tamasciuc

Valeria Tamasciuc

14 septembre 2021 - par Ivana Dragicevic 
 - © Valeria Tamasciuc
© Valeria Tamasciuc

Originaire de la République de Moldavie, Valeria Tamasciuc a obtenu récemment son diplôme à la Faculté des relations économiques internationales de l’Académie des études économiques de Moldavie. Elle est profondément intéressée par la diplomatie économique.

Valeria est une étudiante aux grandes aspirations, passionnée par la langue française, avec l’objectif d’arriver là où le travail rencontre la passion. Elle s’investit pleinement dans tout ce qu’elle fait, aime apprendre des meilleurs et s’améliorer constamment. Ne dit-elle pas : « Chaque jour, je dois être une meilleure version de moi-même. C’est la seule possibilité d’arriver là où je souhaiterais être. » Valeria aime voyager. Ces voyages rechargent ses
batteries, élargissent ses horizons et l’aident à mieux comprendre le monde… « et moi-même », ajoute-t-elle ! Cette grande passion a été le catalyseur de sa participation à divers projets internationaux. Pour elle, c’était joindre l’agréable à l’utile. Son envie de voyager, accentuée par sa passion pour la langue française, lui a permis de découvrir de nouveaux endroits mais aussi d’améliorer ses compétences en communication. C’est ainsi qu’elle est arrivée à l’été 2019 au Festival des jeunes francophones de Bulgarie, un événement très spécial qui a réuni des jeunes d’Europe centrale et orientale afin de promouvoir les relations interculturelles et la langue française.

Après cela, Valeria a participé à une école d’été à Bucarest, axée sur le développement durable – projet qui était la pierre angulaire de l’idée avec laquelle elle participerait, en octobre 2019, au Forum International Jeunesse et Emplois Verts.

Le FIJEV a changé sa vision du monde et sa façon d’être. Lors de ce Forum international, elle a rencontré des jeunes francophones ambitieux, avec des idées innovantes, qui, elle le souhaite, essaieront de les mettre en œuvre de retour à la maison. Ils sont tous les agents du changement dont on a besoin aujourd’hui et, en tant que citoyens du monde, ils ont le devoir d’agir aujourd’hui au nom d’un avenir commun moins pollué, plus propre et durable.

Le vert de la vie et de la santé

Elle est venue au Forum avec l’idée de construire des maisons passives en République de Moldavie. Un projet déjà mis en œuvre depuis des décennies dans d’autres pays européens. Valeria espère que cette mission verra le jour dès que possible, car la maison passive, qui produit de manière indépendante l’énergie dont elle a besoin, est un investissement à long terme, avec des effets positifs visibles et un impact majeur sur l’environnement et les générations futures. C’est pourquoi, « j’en suis sûre, ma maison sera une maison passive et peut-être, à la lumière de mon propre exemple, les gens commenceront également à construire des maisons passives. »

Depuis longtemps le vert est sa couleur préférée. Ce vert brut qui donne la vie... une couleur si promue aujourd’hui, mais pas toujours vraiment comprise. Tout le monde essaie de devenir aussi écolo que possible, mais il faut comprendre qu’écolo est un mode de vie. Pour elle le vert signifie la santé. Sa façon de vivre et de penser est déterminée par le concept GO GREEN parce que ses principes quotidiens sont basés sur les 3 R : réutiliser, repenser,
recycler. Valeria Tamasciuc est une citoyenne responsable qui promeut les valeurs de l’économie verte et qui, bien évidemment, souhaiterait accomplir ses projets professionnels dans le domaine de l’économie verte.

« J’essaierai de ne pas rater des occasions et événements visant à illustrer la langue française, qui me permettront de recharger mon énergie. Quant à l’écologie, je resterai impliquée dans des missions liées à des initiatives écologiques d’envergure nationale. Tout cela prendra du temps, mais je suis patiente. Je suis sûre que le futur proche amènera
la réalisation de toutes mes idées faisant partie de tous mes rêves !
 »