Actualités de la revue de presse

Économie

Côte d’Ivoire

Après le Nigeria, la Côte d’Ivoire dépasse l’Angola en richesse par habitant

Après avoir récemment dépassé le Nigeria, premier producteur africain de pétrole, la Côte d'Ivoire vient de réaliser l'exploit de dépasser en richesse par habitant l'Angola, second producteur continental de pétrole, avec une production environ trente fois supérieure, et second producteur africain de diamants. Cette performance est le résultat des nombreuses réformes accomplies au cours de la dernière décennie, ainsi que d'une politique active de diversification.

Éducation

Guinée

La recherche scientifique et la réforme des universités guinéennes (Par le Professeur Moustapha Keïta-Diop)

La recherche scientifique reste le parent pauvre des universités guinéennes, même si certains instituts d'enseignement supérieur et de la recherche scientifique avancent plus ou moins bien que d'autres. Les universitaires guinéens (sauf quelques chercheurs rattachés à d'autres laboratoires à l'étranger) n'ont pas les moyens de chercher ni de publier. Pourtant, le développement de notre pays ne peut se faire sans la recherche scientifique et dans tous les domaines.

Société

Afrique

Je suis noire et je n’aime pas Beyoncé, une histoire des féminismes noirs francophones

En 2021, qu'est-ce qu'être féministe quand on est une femme africaine ? Une femme afrodescendante dans l'espace européen ? Existe-t-il un féminisme africain, un féminisme noir ? Un féminisme afropéen ? Comment se définissent-ils ? Quelle est l'histoire, les enjeux, les défis et les obstacles rencontrés par les femmes noires dans les sociétés africaines et en Europe pour prétendre à leur émancipation ? Est-il facile de se revendiquer féministe quand on est une femme africaine ?

Diversité culturelle

Burkina Faso

Ouverture du Fespaco 2021, le cinéma africain en mode de résistance et de renouveau

D'abord annulée, ensuite repoussée, elle devient enfin réalité. La 27e édition du Fespaco a bravé les tempêtes de la pandémie et du terrorisme et ouvre ce samedi 16 octobre ses portes à Ouagadougou. Pendant huit jours, le plus grand festival du cinéma africain et de sa diaspora célèbre dans la capitale du Burkina Faso le septième art avec une sélection de 239 films en provenance de 50 pays et l'espoir d'un renouveau.